vendredi 21 décembre 2007

Renaud

J'ai bien réussi à parler de Jacques Brel qui a pourtant une carrière épatante, pourquoi ne pas tenter de parler de Renaud...
Difficile de le faire avec l'ombre de Mérode qui ne voudrait pas lire ici la moindre critique sur son idole... mais rassure toi, bel ami, je n'en ai pas vraiment l'intention.
Renaud a été celui qui m'a fait plongé dans la chanson française... j'y baigne maintenant comme entourée de pétales de roses de multiples couleurs....
Il était celui qu'on écoutait à la maison quand j'étais gamine... et j'ai réappris à l'aimer il y a quelques temps...




Fils d'un professeur d'allemand, auteur de romans policiers, d'origine protestante, et d'une mère issue d'une famille prolétaire du Nord, Renaud Séchan grandit à Paris.
Peu porté sur les études qu'il abandonne vite, il est en revanche rapidement intéressé par la politique. Dès 1968, anarchiste comme son père, il compose et interprète ses premières chansons entre les barricades. Après cela, il veut être comédien et se joint cinq mois à la troupe de Romain Bouteille où sont Coluche et Miou Miou.
Renvoyé de la librairie où il travaillait, il fait la manche avec un ami et c'est ainsi que Paul Lederman, producteur de Coluche, les remarque. Ils vont jouer au café-théâtre, le 'Caf'Conc', mais Renaud se retrouve bientôt seul sur scène à chanter ses propres compositions.
Une productrice le remarque et sa carrière commence avec son premier album en 1975, 'Amoureux de Paname'. Atteignant l'apogée de son succès dans les années 80, avec des albums tour à tour engagés et tendres, il le confirme jusqu'en 1997, où le départ de sa femme le fait sombrer dans l'alcool et la dépression.
Même si les fans seront toujours au rendez-vous, c'est 'Boucan d'enfer' en 2002 qui est la vraie nouvelle réussite. Il publie plusieurs livres et un album illustré. En 2006, il sort l'album 'Rouge sang'. Dans un argot caractéristique, Renaud incarne avec humour la révolte, l'amour, la poésie de la vie et s'érige contre 'Les Bobos', chanson satirique à succès de la fin 2006. En 2007, il reprend les concerts avec une longue tournée à travers la France.

Discographie

* 1975 : Amoureux de Paname
* 1977 : Laisse béton (Album parfois nommé Place de ma mob.)
* 1979 : Ma gonzesse
* 1980 : Marche à l'ombre
* 1981 : Le Retour de Gérard Lambert
* 1983 : Morgane de toi
* 1985 : Mistral gagnant
* 1988 : Putain de camion
* 1991 : Marchand de cailloux
* 1993 : Renaud cante el' Nord
* 1994 : À la belle de Mai
* 1995 : Les Introuvables
* 1996 : Renaud chante Brassens
* 2002 : Boucan d'enfer
* 2006 : Rouge Sang

Albums « live »

* 1980 : Renaud à Bobino
* 1981 : Le P'tit Bal du samedi soir et autres chansons réalistes
* 1982 : Un Olympia pour moi tout seul
* 1989 : Visage pâle rencontrer public
* 1995 : Le Retour de la Chetron Sauvage
* 1996 : Paris-Provinces Aller/Retour
* 2003 : Tournée d'enfer
* 2007 : Tournée Rouge Sang



Mon Avis
Chanteur engagé est l'étiquette qui lui colle certainement le mieux à la peau
De Margaret Tatcher à Leonard Peltier, Renaud a tenté tout au long de sa carrière d'apporter du soutien, de dénoncer, de se faire entendre au travers de ces chansons...
Et ils sont bien rares les artistes qui ont un tel engagement politique et universel !
Mais Renaud est aussi tendre... il est aussi l'amoureux transi qui parle des femmes avec une délicatesse unique.... celles qui se remaquillent devant les lavabos, celles qui cacheraient dans leurs sacs de longs secrets, qui disparaissent les jours de pêche à la ligne mais reviennent en cloque affirmant leurs caprices séducteurs.
Il est aussi le père généreux... de Lolita et de Malome
L'homme qui se dévoile peu à peu au fil de ses chansons en même temps que ses colères, ses sentiments, ses envies évoluent.
Un parolier unique, qui, peut être, si il avait la voix du même niveau, serait le chanteur à jamais de sa génération... Mais n'est-ce pas quand même le cas ?

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Je suis un inconditionnel de renaud également, mais depuis boucan d'enfer c'est la descente aux enfers, plus de voix, adieu les textes engagés et on fait de la soupe sur kaboul pour le fric...
"société tu m'auras pas"
"on les a récupéré oui mais moi on m'aura pas"
tu parles, ça a bien changé depuis....

Anonyme a dit…

bonjour
j'aimerai savoir si la personnne qui s'appelle "lou" dans le message serais lou angels sechan car je m'appelle marie le prado et je connais cette fille car on etait a l'ecole primaire ensemble!!! j'envoie ce messag"e pour avoir de nouveau un contact avec elle car elle est partis!!voila si c'est toi j'espere qu'on pourra se re contacté
merci d'avance
bibi

jean-philippe a dit…

Extra !! mais comment se fait il que je découvre ce magnifique blog seulement maintenant ? Ah Renaud ! un incontournable évidemment !! engagé ,drole et tendre à la fois ! une belle carrière ou il a su rester authentique tout en restant populaire , ce qui n'est point évident ! et puis la liste des ses tubes devenus au fil du temps des standards de la chanson Française est impressionnante : de "Manu" à "mistral gagnant" en passant par "laisse béton " ou encore "miss Maggie" et "Morgane de toi " , sans oublier "Manhattan-Kaboul" ,"docteur Renaud..." "les bobos" ...un grand !

 
paperblog member